J’utilise du bois bien sec

Le bois doit être sec, de 20 à 25 % d’humidité, en ayant été stocké sous un abri bien ventilé ou sous une bâche, et sur palette pendant 1 à 2 ans. Pour information, un bois qui vient d’être abattu est à 50 % d’humidité.

Brûler du bois humide baisse fortement l’efficacité énergétique du système de chauffage et peut engendrer des risques de pollution de l’air.

L’humidité contenue dans le bois absorbera la chaleur de la combustion pour s’évaporer : c’est ça de moins pour me chauffer !

Un combustible de qualité est évidemment conseillé préférablement du feuillus dur, les feuillus tendres et résineux pouvant être préférés à l’allumage uniquement.

Partager
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Découvrez aussi ...